Pourquoi mécaniser les opérations de palettisation en fin de ligne ?

Généralement en fin de ligne, l'opération de palettisation est devenue, depuis une vingtaine d'années incontournable. Sur les palettes, bien souvent, sont rangés des paquets voire en vrac dans des sacs. Du fait du regroupement des produits dans ses paquets, les poids sont souvent non négligeables. La pression est constante sur les responsables d'ateliers de fabrication pour faire évoluer les conditions de travail pour préserver la santé des employés.

Il est donc fait de plus en plus référence au travail du NIOSH (National Institute for Occupational Safety and Health, aux Etats-Unis). Il a été développé dans cet institut une équation permettant d'appréhender les poids maximaux admissibles par une personne suivant différents facteurs. Sans rentrer dans les détails, il apparaît qu'une personne ne peut, en travaillant dans des conditions de soulèvement idéales, sans risquer une lombalgie, ne soulever que un colis de 17 kilos par minute sur 8 heures ce qui fait quand même plus de 8 tonnes soulevées par jour. Dès que les conditions de postures et autres facteurs ne sont plus idéaux, l'équation délivre des résultats qui encouragent vraiment à mécaniser les manutentions et notamment la palettisation. Exemple rapide : Une personne travaillant 8 heures par jour ne devrait soulever qu'un carton de 11kg par minute pour monter une palette.

english version versión española

Vous êtes ici »  accueil » palettisation » palettisation-sante